Peuples indigènes et éco-tourisme

Dans son prochain numéro, la revue Elohi aimerait explorer les conséquences que le développement relativement récent de l’éco-tourisme a pu avoir sur différentes communautés dites indigènes. Ces dernières ont pu se saisir de cette activité pour à la fois remettre en valeur un territoire et développer des revenus économiques bénéfiques. L’éco-tourisme a pu également être comme un prétexte avancé par les communautés locales pour justifier la protection d’un territoire contre une exploitation destructrice (minière ou autre). Dans dautres cas, lactivité éco-touristique peut révéler des divergences de point de vue, notamment sur lenvironnement à mettre en valeur, entre les communautés locales habitant les territoires présentant un intérêt touristique et les acteurs économiques venant de l’extérieur.

On pourra aussi se demander si ce qui se présente comme éco-tourisme relève vraiment d’une démarche durable ou pas. En dautres termes, léco-tourisme peut-il être une manne pour les communautés indigènes locales, ou menace-t-il dêtre une nouvelle forme de colonialisme ?

Ce 6° numéro d’Elohi est prévu en décembre 2014. Date limite de proposition des articles : 31 août 2014

CFP éco-tourisme Fr Ang et Esp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :