Métropolisation, tourisme et patrimoine en/de banlieue (24 mars 2014, Eirest)

La séance du 24 mars 2014 de l’EIREST portera sur : « Métropolisation, tourisme et patrimoine en/de banlieue ». Elle concerne à la fois l’Axe 1, Tourisme et Métropolisation, et l’Axe 2, Patrimoine, Tourisme, développement.

Le patrimoine est à la fois valeur refuge, référence et mémoire, mais il est aussi, plus que jamais, un vecteur politique, économique et d’aménagement, mettant en jeu des intérêts considérables, si bien qu’à toutes les échelles, le patrimoine est devenu un objet de communication voire de socialisation renvoyant aux problématiques identitaires.

La thématique du Patrimoine en banlieue/Patrimoine de banlieue, révélatrice d’un nouveau régime de patrimonialité, questionne les nouvelles catégories de patrimoines en cours d’identification et de construction. Elle s’entend comme un nouveau défi pour le patrimoine culturel et s’inscrit – à côté du patrimoine universel – dans la grande actualité de la reconnaissance des patrimoines familiers alimentant la ressource territoriale.

Familier ou Universel, le patrimoine produit un discours sur la construction des territoires et sur la valeur des lieux et pose la question essentielle des démarches d’appropriation.

C’est principalement autour de cette thématique et à partir d’exemples mobilisés en Ile-de- France que se déroulera cette séance : appropriation par les habitants, par les visiteurs, par les touristes. Ces nouveaux patrimoines familiers contribuent-ils à métropoliser les politiques touristiques de Paris et du Grand Paris ? à créer une nouvelle fabrique touristique du patrimoine ?

Plusieurs interventions permettront de mieux saisir cette articulation entre Patrimoine en/de banlieue, Habitants, Touristes et Métropolisation :

– Emeric Pinkowicz, Chef du service de l’Architecture et du Patrimoine, Direction de l’Espace Landowski, Pôle Culture et Communication, de la ville de Boulogne-Billancourt.

Intervention : « Patrimoine ouvrier, mémoire industrielle à Boulogne-Billancourt : quelles traces sur le territoire ? Quelles stratégies de développement ? ».

– Hélène SALLET LAVOREL, Directrice du Comité Départemental du Tourisme du Val-de- Marne, présentera les nouveaux projets de développement touristique du CDT 94.

Intervention : « Le nouveau schéma de développement touristique et ses enjeux dans le département du Val-de-Marne ».

– Discussion avec Elodie SALIN, Maître de Conférences en Géographie, dont les travaux portent sur les questions de métropolisation, de reconfigurations territoriales, de patrimonialisation, posant et discutant les enjeux politiques et les stratégies d’acteurs dans les processus de requalification des centres historiques et de renouvellement urbain.

– Etudiant invité : Wael SGHAIER, Etudiant en Master 2 de l’Université Paris3 – Sorbonne Nouvelle, envisageant un travail de thèse. Il présentera – à travers une méthodologie originale – un projet de promotion du tourisme en Seine-Saint-Denis dans le cadre du thème de l’intégration de l’habitant dans le développement touristique d’un territoire (urbain) en rupture d’image.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :