Marseille : le tourisme redessine le paysage urbain (Les Echos)

La publicité faite au nouveau littoral culturel phocéen a radicalement changé l’image de la ville. Avec l’arrivée des touristes, l’économie et l’urbanisme prennent un nouveau tour.

L’esplanade culturelle a attiré 1,5 million de visiteurs depuis l’inauguration du MuCEM, en juin. – Photo Boris Horvat/AFP

Des pédalos à la place des métallos ? Il y a encore quinze ans, cette perspective dénoncée par le groupe alternatif Massilia Sound System faisait frémir les classes ouvrières marseillaises. Cette mutation redoutée est pourtant aujourd’hui une réalité : croisière, tourisme, culture et, avec eux, économie de la connaissance et emplois de services sont désormais à l’avant-garde du renouveau économique phocéen. « Les secteurs liés aux loisirs sont encore le plus petit moteur économique, avec seulement 7 % de l’emploi total, mais ils connaissent la dynamique de croissance la plus élevée avec près d’un millier d’emplois supplémentaires par an (+ 5 %) qui permet de recruter à tous les niveaux de qualification », explique l’Agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise.

Des croisiéristes aux congressistes

Le groupe Hammerson en fait, en ce moment, la démonstration avec l’organisation autour de son nouveau centre commercial Les Terrasses du Port – l’un des plus imposants prévus dans le pays (160 boutiques sur 61.000 m2) – du recrutement de près de 2.000 emplois pour son exploitation. Entre l’esplanade culturelle J4, qui a attiré 1,5 million de visiteurs depuis l’inauguration du MuCEM en juin, et les quais réservés aux navires passagers, qui ont vu accoster 1 million de voyageurs cette année à l’occasion de 460 escales (une centaine de plus que l’an passé), son potentiel n’a rien de symbolique. L’année dernière, les seuls croisiéristes ont représenté le quart du tourisme phocéen avec des retombées estimées à 110 millions d’euros.

« L’activité renouvelle aussi l’offre urbaine qui fonde l’image de la ville », apprécie Maxime Tissot, directeur de l’office de tourisme. A l’occasion de MP2013, année européenne de la culture, Marseille a profité chaque jour d’une quinzaine d’articles élogieux, selon le bilan dressé par Bouches-du-Rhône Tourisme, qui chiffre à 1,3 milliard le nombre de lecteurs touchés sur la planète, à l’image de ceux du « New York Times », qui a classé Marseille sur le podium du Top 50 des destinations à découvrir d’urgence. La fréquentation de l’aéroport (désormais 4e européen avec 12,7 % de progression) témoigne de ce succès. tout comme l’explosion du nombre de congressistes : 100.000 l’an passé pour 366 manifestations, deux fois plus qu’en 1996.

« Greffe urbaine »

Cette fréquentation dope les projets urbains qui participent à la mutation économique du territoire. Dans le périmètre d’Euroméditerranée, l’un des plus vastes programmes de requalification urbaine lancé en 1995 pour rompre le mauvais sort lancé à Marseille, l’opération a déjà créé un demi-million de mètres carrés de bureaux, commerces et équipements, et 3.800 logements neufs pour accueillir 15.000 nouveaux emplois et 10.000 habitants, en opérant des synergies inédites entre urbanisme, aménagement et économie. Son extension, prévue à horizon 2020, portera à 7 milliards d’euros le total des sommes publiques et privées investies pour effectuer à Marseille la « greffe urbaine » nécessaire pour redonner vie à un secteur arrière-portuaire sinistré et reconquérir la façade maritime. Quelque 20.000 nouveaux emplois et 30.000 habitants y seront déployés.

Paul Molga
Correspondant à Marseille

 

Les chiffres clefs

12,7 % Taux de fréquentation

L’aéroport de Marseille, à la quatrième place en Europe, a vu sa fréquentation augmenter de 12,7 %

366 Manifestations

Environ 100.00 congressistes ont assisté aux 366 manifestations qui ont eu lieu à Marseille l’année dernière. Soit deux fois plus qu’en 1996.

7 milliards d’euros

L’extension du périmètre d’Euroméditerranée totalisera 7 milliards d’euros de fonds publics et privés investis.

http://www.lesechos.fr/journal20131202/lec2_supplement/0203150841954-marseille-le-tourisme-redessine-le-paysage-urbain-633867.php?xtor=EPR-1500-[une_pdf]-20131202-[s=461370_n=13_c=1300_]-1026360[_SDV]@1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :