Séminaire « Le monde et moi, et moi, et moi… » (15 février 2013)

L’UMR CNRS 6266 IDEES propose la troisième séance du séminaire « le monde et moi et moi et moi », espace de réflexion et d’échanges du chantier « mondialisation ». Elle sera consacrée au tourisme à l’ère mondialisée, à travers trois interventions sociologiques.

Le séminaire se déroulera le vendredi 15 février 2013, entre 14 h et 17 h à l’Université de Rouen : salle à confirmer (dans le bâtiment Lavoisier), UFR de Lettres et Sciences Humaines, Mont-Saint-Aignan.

– Tourisme « ethnique » et mondialisation, par Bertrand Réau, maître de conférences en sociologie à l’université Panthéon Sorbonne, CESPP.

– Les pratiques touristiques dans la mondialisation : le cas particulier des vacances au bled des descendants d’immigrés algériens, par Jennifer Bidet, doctorante en sociologie au Centre Max Weber, Université Lyon 2/ENS Lyon, enseignante à l’ENS Paris

– Les « blog-trotters » : une typologie de voyageurs peu déroutés, par Fanny Jedlicki, maîtresse de conférences en sociologie, IUT/université du Havre, Cirtai/IDEES

Cette séance du séminaire sera l’occasion de présenter quelques hypothèses et résultats d’une enquête exploratoire menée sur un échantillon de blogs francophones de voyageurs tourdumondistes. Il s’agit là des premiers fruits d’une recherche, inscrite dans une démarche slow science, menée en collaboration avec Clarisse Didelon. Liés à des formes spécifiques d’usage des TIC et à une hyper-mobilité de loisirs (qui va parfois au-delà de l’activité récréative), les blog-trotters semblent des acteurs à la pointe du phénomène de la mondialisation. Le voyage qu’ils accomplissent se distingue a priori –et ils cherchent à s’en distinguer- des autres formes de mobilités touristiques. La durée du voyage, le nombre de continents et pays traversés, les regards portés sur le « monde » ainsi parcouru, l’attesteraient. Pour autant, la mise en récit de soi et de son voyage, effectuée à travers les blogs révèle à la fois des pratiques et des profils de voyageurs plus communs. Au-delà des routes et des lieux visités qui apparaissent à l’analyse relativement balisés, une certaine uniformisation des récits scénographiques des voyages s’ effectue à travers des plateformes numériques communautaires, parfois pré-formatées. Entre carnet de route, guide touristique personnalisé et mise en scène de soi, les blogs des voyageurs hyper-mobiles révèlent, notamment à travers les éléments relatés comme leur mise en forme, les dispositions sociales de leurs auteurs. On proposera une typologie de ces derniers.

Plus d’informations : Séance 3 séminaire chantier mondialisation 150213

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :